41 artistes, journalistes intellectuels, se mobilisent pour faire modifier le projet.