Une dette écologique abyssale pour la Ville de Paris