Le PARISIEN met en exergue nos critiques du projet